Klaus Lucka, né en Allemagne, a commencé sa carrière à 16 ans en photographiant Marlene Dietrich pour une publication dans des magazines de mode allemands.
Jeune homme, Klaus a émigré aux États-Unis et s’est installé à New York, où il s’est fait connaître comme photographe publicitaire dans les années 70 et 80, travaillant avec notamment Revlon, Coca-Cola, Smirnoff, Estee Lauder et Max Factor.
Klaus est connu pour son travail avec des célébrités, notamment Muhammad Ali, Jack Nicholson, Lauren Bacall, Miles Davis, Keith Richards, Charlton Heston, Sting et Divine. Il a fait l’objet d’articles dans diverses publications comme Interview Magazine d’Andy Warhol, Rolling Stone, Harper’s Bazaar, Cosmopolitan, Town and Country et Italian Vogue.
Klaus s’est ensuite tourné vers le cinéma, réalisant des publicités primées pour Sony, Canon, Timex et Saab, et après s’être installé à Los Angeles à la fin des années 80, a collaboré avec Honda, Toyota, McDonalds, Amoco, Ford Motor Company, entre autres.
En 1992, Klaus a réalisé Sidetracked, un documentaire révolutionnaire et ultra-sensoriel pour le théâtre Amlux au Japon, qui a battu des records d’audience. En 2008, la série Portraits of the Artist’s Mind de Klaus, titre suggéré par son sujet et le célèbre artiste vidéo Bill Viola, a été exposée au Lincoln Center for the Performing Arts, puis au Barbican Center de Londres et au John F. Kennedy Center de Washington DC, où elle fait partie de la collection permanente.
Klaus réside actuellement à Cannes, en France.
L’exposition s’achèvera le 12 Octobre !
Artiste céramiste diplômé de l’Ecole des Beaux Arts de Vallauris, Olivier a d’abord emprunté d’autres chemins.
Depuis toujours, Olivier peint, sculpte toutes sortes de matériaux sur tous supports. Donner vie à la couleur et la matière, c’est le fil rouge de sa vie.
Une rencontre de hasard du raku et de la céramique sur internet fut un choc et une évidence.
Olivier découvre le contact avec la terre qu’il faut brasser, façonner :
Elle prend forme sous sa main, mais elle a quelquefois l’audace de s’en libérer.
Le passage au four est aussi l’instant ou le feu à son tour dévoile de nouvelles découvertes.
Olivier travaille le grès, la faïence et la porcelaine, à la plaque, en modelage ou au tournage et marie le bois, le fer forgé au gré de l’invention et de la nécessité.
Olivier fabrique ses émaux, et inspiré par leur nuance et leur transparence, il attribue à sa sculpture la dernière marque de son identité.
L’exposition Monde Animal présentera ses toutes dernières sculptures de Raie Manta, Requins, Poissons, Hippocampe, Toucan et évidement ses tous derniers taureaux!!!
L’exposition s’achèvera le 12 Octobre !